Par la fréquentation des sacrements dits « pour la route » (réconciliation et eucharistie), la prière, la lecture de la parole de Dieu et la formation au contenu de foi, c’est avec l’Église tout entière que l’on peut témoigner et transmettre la foi en Jésus-Christ qui a donné sa vie pour sauver les hommes des péchés du monde.

L’espace où se vit et se transmet la foi est souvent la famille

Relisons Saint Jean-Paul II (in II, § 39 Familiaris consortio) : « Les parents, à travers le témoignage de vie, sont les premiers hérauts de l’Évangile auprès de leurs enfants. Bien plus, en priant avec eux, en s’adonnant avec eux à la lecture de la parole de Dieu et en les faisant pénétrer dans l’intimité du Corps du Christ – eucharistique et ecclésial – par l’initiation chrétienne, ils deviennent pleinement parents, en ce sens qu’ils engendrent non seulement à la vie selon la chair mais aussi à celle qui, à travers la renaissance dans l’Esprit, jaillit de la croix et de la résurrection du Christ… » 

Prière et vie sacramentelle, essentielles à la vie de foi et à sa transmission

Don de Dieu fait à tous les hommes, la foi est contagieuse si le témoignage qu’on en fait laisse percevoir combien il y a de la joie à croire et combien avec le Seigneur on peut vivre dans une paix confiante, même au cœur des épreuves les plus dures. Aux parents et aux grands-parents chrétiens incombe la tâche d’éduquer dans la foi, pour amener l’enfant à vivre un chemin spirituel personnel et intérieur. En apprenant à l’enfant dans sa vie quotidienne à écouter, à admirer, à apprivoiser le silence, il rentrera facilement dans la prière ou l’adoration, surtout si on lui explique que le Seigneur, qui l’aime infiniment, l’attend toujours. 

Les enfants dès leur plus jeune âge peuvent apprendre à prier en même temps qu’apprendre à parler et sont capables d’avoir une vie de prière régulière et une relation vivante et vraie avec le Seigneur très tôt. Prier en famille en impliquant les enfants, aménager un coin-prière, se rencontrer autour de l’évangile, aller à la messe en famille, marquer un temps de louange au début du repas sont autant de manières de mettre Jésus au centre de sa vie et de celle de l’enfant. Car l’éducation à la foi est un mode de vie : elle permet de découvrir que tout ce qui est vécu en famille est un don gratuit de Dieu qui aime chacun de nous, au-delà de tout.

De façon plus particulière, former les jeunes au sacrement de réconciliation, c’est leur permettre de découvrir, à la lumière de l’amour infini de Dieu, combien nous sommes aimés et pardonnés si nous apprenons à reconnaitre nos manques d’amour ou nos péchés, toutes les fois où nous choisissons délibérément et volontairement de faire le mal, et de nous séparer de Dieu et des autres. Transmettre la foi et l’accueillir, c’est s’en remettre à l’école de l’Évangile. De même, le sacrement de l’eucharistie est la source et le sommet de la vie chrétienne : c’est dans le Christ, en communiant à son Corps et à son Sang, que nous avons la vie éternelle et que nous sommes incorporés à lui.

La famille, église domestique, est un lieu de transmission au sein de l’Église

L’espace où se vit la foi est souvent la famille. Au sein des familles, les grands-parents occupent souvent un rôle de transmission de la foi auprès des plus jeunes générations. Ils peuvent être témoins d’unité avec des valeurs fondées sur l’Amour de Dieu. L’enjeu de la transmission de la foi se situe dans le geste double de donner et de recevoir. « Je vous ai transmis en premier lieu ce que j’avais reçu moi-même. » (I Co. 15,3). La parole de Dieu est par essence une parole de vie.

Le catéchisme, est le lieu de transmission de la foi, et offre des outils pour accompagner l’initiation à la foi chrétienne. Comme il a lieu au sein des communautés paroissiales, familiales, scolaires, se passe en groupe, c’est un lieu d’échanges ouvert, dont la source est la parole de Dieu : les textes lus, débattus, découverts, les questions fondamentales et existentielles abordées sont une nourriture pour l’esprit, le cœur, la foi. On transmet toujours la foi dans l’Église et avec l’Église car c’est la raison d’être et la mission de l’Église tout entière.